1
2
3
4
5
 

Première épître de Jean 4

1
Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
2
Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ;
3
et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue*, et qui maintenant est déjà dans le monde.
4
Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
5
Eux, ils sont du monde ; c'est pourquoi* ils parlent d'après le monde, et le monde les écoute.
6
Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas : c'est par là* que nous connaissons l'esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur.
7
Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.
8
Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
9
L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que* Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.
10
*Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.
11
Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.
12
Personne n'a jamais vu Dieu ; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous.
13
*Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu'il demeure en nous, en ce qu'il nous a donné de son Esprit.
14
Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.
15
Celui qui* confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.
16
Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.
17
Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde : c'est en cela que l'amour** est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement.
18
La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit* la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.
19
Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier.
20
Si quelqu'un dit : J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur ; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ?
21
Et nous avons de lui ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.