1
2
3
 

Deuxième épître de Paul aux Thessaloniciens 3

1
Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur se répande et soit glorifiée comme* elle l'est chez-vous,
2
et afin que nous soyons délivrés des hommes méchants et pervers ; car tous n'ont pas la foi.
3
Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du malin.
4
Nous avons à votre égard cette confiance dans le Seigneur que vous faites et que vous ferez les choses que nous recommandons*.
5
Que le Seigneur dirige vos coeurs vers l'amour de Dieu et vers la patience de Christ !
6
nous vous recommandons, frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans le désordre, et non selon les instructions que vous avez reçues de nous.
7
Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n'avons pas vécu parmi vous dans le désordre.
8
Nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne ; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l'oeuvre, pour n'être à charge à aucun de vous.
9
Ce n'est pas que nous n'en eussions le droit, mais* nous avons voulu vous donner en nous-mêmes* un modèle à imiter.
10
Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément : Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus.
11
Nous apprenons, cependant, qu'il y en a parmi vous quelques-uns qui vivent dans le désordre, qui ne travaillent pas, mais qui s'occupent de futilités.
12
Nous invitons ces gens-là, et nous les exhortons par le Seigneur Jésus-Christ, à manger leur propre pain, en travaillant paisiblement*.
13
Pour vous, frères, ne vous lassez pas de faire le bien.
14
Et si quelqu'un n'obéit pas à ce que nous disons par cette lettre, notez-le, et n'ayez point de communication avec lui, afin qu'il éprouve de la honte.
15
Ne le regardez pas comme un ennemi, mais avertissez-le comme un frère.
16
Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous tous !
17
Je vous salue, moi Paul, de ma propre main. C'est là ma signature dans toutes mes lettres ; c'est ainsi que j'écris.
18
Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous !